Elles chaussent les gants contre le sexisme

Après la pratique du football sur les city stades et celle de la course à pied à la tombée de la nuit, l’association Sine Qua Non développe des sessions de boxe pour les femmes. En se réappropriant l’espace public et le mobilier urbain, ses membres tentent d’envoyer un message fort contre les violences sexistes. Troisième épisode de notre série dédiée à la lutte contre les discriminations par le sport, au cœur du quartier de la Grange aux Belles à Paris Xe.